Assurance de prêt immobilier changer à tous prix

A tous prix moins chère !

Savez vous que vous n’êtes plus obligé (ée) de conserver votre assurance emprunteur jusqu’à la fin du prêt immobilier que vous avez souscrit.

Oui, vous pouvez faire évoluer votre contrat d’assurance prêt immobilier. Comment ?

Suivez moi ! depuis 2010 les choses changent sans doute trop lentement mais toutefois la sortie du tunnel s’illumine. Christine Lagarde propose la loi Lagarde pour protéger le consommateur d’une part et laisser le choix à l’emprunteur de choisir son assurance emprunteur autre que celle de la banque d’autre part. C’est la délégation d assurance qui lui permettra.

Pourquoi tant de résistances

Les banques sont à l’origine de la mise en place des assurances emprunteurs, ne l’oublions pas , d’ailleurs il n’y a pas d’obligation de souscrire une assurance de prêt immobilier, que je sache. Leur ôter le pain de la bouche si j’ose dire n’est pas gagner d’avance!

Le peu de succès rencontré par cette loi  inspire Benoit Hamon qui propose une loi plus libertaire encore ! Faire en sorte que le client emprunteur demandeur d’un financement qui n’est pas le plus à l’aise pour « choisir » le meilleur prêt devant le conseiller de clientèle,  puisse  délaisser l’assurance emprunteur au profit du concurrent direct de la banque. Alors, Benoit Hamon imagine qu’un emprunteur pourrait procéder aujourd’hui à la signature de l offre de prêt complète, assurance comprise et revenir demain en contester la chose. Autrement dit la loi Hamon permet de dénoncer le contrat d assurance emprunteur pour lui substituer un contrat moins cher de toute évidence. Délai concis dans les premiers 12 mois du prêt en respectant 15 jours ouvrés de préavis.

Bien vu ! mais pas suffisant ! pourrait mieux faire ! En effet, la banque exige des garanties que nul autre concurrent ne saurait offrir.

Alors Martial Bourquin revient à la charge. il offrira la substitution avec des conditions réglementaires. En d’autres termes l amendement Bourquin stipule que la nouvelle assurance devra offrir des garanties équivalentes pour changer d assurance emprunteur en bonne et due forme. Mais également la faculté de substituer cette assurance emprunteur pourra se poursuivre chaque année par la demande de résiliation annuelle possible à la date anniversaire du contrat d’assurances emprunteur.

Malgré l’appui de la loi Sapin II la loi Bourquin ne connaitra pas le succès attendu. l’avancée première réside dans le niveau de garantie de la nouvelle assurance qui ne souffre plus de contestation. Mais la date anniversaire sera sujet de polémique. La date de l’ offre de prêt sera retenue, le délai de préavis sera fixé à 2 mois avant la date ci-dessus désignée.

Où est le problème ?

Enfin que manque t il pour que  les clients emprunteurs puissent choisir et changer d’ assurance emprunteur ? Décidément la banque établit un niveau de confiance tel que le client serait à ce point captif ?

Les députés décident par l’intervention de Madame Patricia Lemoine de voter la loi qui doit libérer les assurés d’un choix personnel et totalement libre. Le but est simple et limpide le tarif de l’assurance groupe des banques est basé sur l’uniformité des risques mais aussi des tarifs. le choix d’une assurance emprunteur individuelle ne connait pas ces obligations. Pourquoi payer pour un risque qui n’existerait pas ?

En effet, un client jeune en bonne santé et de surcroit non fumeur peut prétendre à une cotisation moins chère qu’une personne ayant des antécédents médicaux, des pathologies à risques .

Alors bien compris, changer d’assurance est synonyme de gain ou de moins de frais comme on l’entend. C’est vrai que le profil de l’emprunteur comptera désormais beaucoup, la profession, le choix de la pratique de sport peut influer sur le tarif tout autant que l’état de santé.

Dans tous les cas le questionnaire médical doit être rempli et correctement avec exactitude sinon, la garantie sera remise en cause voire soustraite au contrat qui sera déchu .

A ce sujet, seul le questionnaire médical sert de lien avec l’assureur et ce n’est que lorsque les réponses positives ou négatives aux questions posées imposent alors un complément d’examen. Dans ce cas le médecin conseil de l’assurance devient votre interlocuteur.

Nota : lorsque le montant du prêt demandé ou lorsque l’addition des prêts en cours dépassent un certain seuil alors l’examen médical « approfondi » sera exigé … analyse de sang, IRM etc … jusqu’à ce que vous deviez en pareil cas de refus, de recourir à une assurance spécialisée pour ces risques importants.

Se faire aider par un courtier

Il faut noter que le courtier en assurance reprend votre dossier et saura étudier à partir des simulateurs et des offres rapporter la meilleure assurance et moins chère en conformité avec votre assurance groupe en main. Il vous informera des garanties hypothétiques que vous pourriez choisir en plus des garanties équivalentes qui engagent l’assureur détenteur actuel de votre contrat d’ assurance emprunteur.

Plus votre prêt est récent et plus l’économie possible sur l’assurance sera importante. Il se peux aussi que vous ayez intérêt à procéder au rachat de prêt et par effet boule de neige de revoir en même temps votre assurance .

Autre avantage, plus votre prêt est récent et plus les informations personnelles de votre état de santé notamment seront fiables. N’attendez pas, car le gain potentiel est important tenant compte de l assurance groupe la plus chère du marché en règle générale et l assurance individuelle que vous pourriez choisir. Un accident ou une maladie remettrait en cause votre potentiel de gain.

Pourquoi changer ?

·       Faire des économies en s’informant dans la presse spécialisée. A ce sujet on trouve des publicités qui avancent des chiffres incroyables ? qu’en est il vraiment ?

·       Simulez selon votre profession, votre âge, votre sport préféré et bien entendu savoir répondre au questionnaire fumeur, non fumeur …et bien évidemment tenir compte de votre état de santé  

·       Avec ces éléments vous aurez des propositions et en toute logique des tarifs .. si tel n’est pas le cas, l’aspect accroche publicitaire est bien rôdé ! et vous risquez de  fournir vos coordonnées d’abord,

·       Il est intéressant de voir toutes les garanties possibles qui existent, mais aussi ouvrir un autre paramètre ( important) connaitre les exclusions au contrat, les franchises et les carences aussi,

·       En résumé être mieux protégé pour un prix suivant votre choix plus ou moins avantageux en considérant les garanties choisies.

Un conseil

Enfin si vous souhaitez éviter une erreur de parcours, vous rapprocher du courtier en assurance serait un gage de sécurité . Le courtier ira à l’essentiel, sait quel contrat est le plus concurrentiel et surtout saura faire la balance entre qualité et moindre prix !

Ainsi, vous évitez également l’impression de complexité, de risque d’erreur aussi.

Dernière chose, votre âge devient un paramètre  qui entre le calcul du tarif, ainsi plus tôt vous prenez votre décision et moins vous risquez l’effet de barrage.

Ainsi, vous évitez également l’impression de complexité, de risque de confusion,  aussi, voire d’abandon.

Seul, vous devez sans doute découvrir les articles du contrat,  en premier lieu, puis vous familiariser avec la délégation d’ assurance, ensuite avec la loi Hamon, avec les conditions de réaction avant d’avoir atteint les 11 mois et demi pour agir .

Enfin la loi Bourquin qui donne le droit de résilier l’assurance emprunteur à la date anniversaire de l’ offre de prêt, en respectant toutefois au préalable les 2 mois de préavis.

Ne soyez pas bloqué par une hésitation  ou un manque de temps les contrats ne sont pas seulement une suite de clauses, votre courtier est expert dans le domaine et vous conseille gratuitement.