Assurance emprunteur : caractéristiques

L’ assurance emprunteur : quel choix

Assurance emprunteur : caractéristiques ?

Souscrire une assurance emprunteur , de quoi s’agit il ?

Aussi, une assurance de prêt immobilier souscrite au moment de l’ offre de prêt.

Une assurance de personne

Avant tout, il s’agit de couvrir les risques de non remboursement des prêts

souscrits, par une personne physique. Dans ce cas l’ engagement irrévocable de rembourser est indépendant des aléas de la vie. C’est à dire, qu’il n’existe pas de force majeure qui viendrait surseoir au remboursement des emprunts en cause.

Dans cette condition, l’assurance emprunteur trouve sa raison d’être : intervenir dans les cas bien précis, liées à ces aléas de la vie.

Quels risques sont couverts ?

ADI : ces trois lettres pour définir le rôle de l’assurance emprunteur. Votre banque organisme prêteur est partie prenante dans la couverture des risques encourus par l’emprunteur. Elle connait parfaitement ce domaine.

L’expérience de la banque dans le déroulement des remboursements de prêt est de longue date.

Le décès

Le décès non intentionnel de l’assuré, constitue la condition nécessaire qui sera prise en charge par l’assureur . Dans ce cas de décès bien défini,  l’assureur remboursera le capital restant dû ( coût total) sur le prêt couvert dans les conditions particulières, au jour du décès de l’assuré.

L’assurance décès peut être offerte également à la personne qui cautionne le prêt . En effet, cette personne représente un engagement majeur pour la bonne fin du remboursement du prêt.

La perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)

le contrat d assurance emprunteur, souscrit conjointement au credit immobilier, couvre généralement le risque PTIA .

La personne assurée, est en incapacité physique de pouvoir subvenir dans l’accomplissement des actes de la vie courante. Son recours à une tiers personne confirme la Perte Totale et irréversible d’Autonomie.

Incapacité Temporaire Totale (ITTT)

Etre dans l’Impossibilité temporaire d’assurer son activité professionnelle pendant au moins 90 jours, répond à la condition de prise en charge des mensualités de votre crédit à venir après cette date.

Invalidité Totale

La limite de la prise en charge de l’invalidité Temporaire Totale ( ITT) , est atteinte. Vous serez alors en invalidité totale si vous n’êtes plus apte à exercer une activité professionnelle. Vous serez alors en invalidité totale. Les échéances de prêt continueront à être prises en charge.

Assurance emprunteur : option

Ma banque, me propose une assurance perte d’emploi, en quoi cela me concerne ?

Facultative en effet, la Garantie Perte d’Emploi peut être une garantie complémentaire à l’assurance Décès et invalidité, dans le cadre des prêts immobiliers amortissables.

Cette option ,n’est recevable qu’au moment de l’offre de prêt immobilier objet de l’assurance emprunteur. Dès lors que le prêt est débloqué, l’option ne peut plus être sollicitée.

La quotité optionnelle

Au moment de conclure le prêt immobilier, l emprunteur choisit, les options qui lui semblent nécessaires. Votre situation professionnelle, votre état de santé, doivent vous guider pour vous positionner en fonction d’une éventuelle prise en charge de votre remboursement.

Par exemple, la cotisation basée sur une quotité 100%, vous garantit le remboursement total de votre prêt restant dû en cas de décès.

Pour une quotité de 50%,  la prise en charge serait donc de 50% du montant des dommages remboursables.

Le risque lié à la longue maladie

Dans le cas de la convention AERAS (Assurer, Emprunter, avec un Risque aggravé de Santé), l’emprunteur concerné par une affection de santé, sera pris en charge dans le cadre de cette convention. En définitive, l’emprunteur pourra profiter de conditions d’assurance commune spécialement étudiées en relation avec son niveau de handicap. Les solutions d’assurance sont adaptées à tous les cas de convalescence ou rémission, après une longue maladie.